Après le pont Bisby, un impressionnant chef-d'oeuvre de 85 mètres de haut d'ingénierie en béton armé, la route redescend doucement vers la péninsule de Monterey. Elle traverse Carmel-by-the-Sea, une petite ville au charme un peu kitsch dont Clint Eastwood fut le maire dans les années 80.

Pensez à prévoir un plein d'essence, car les stations-service sont rares et chères. Après d'innombrables virages en épingle, vous êtes arrivé au village de Big Sur. Niché en haut de falaises léchées par les vagues du Pacifique, ce lieu-dit est longtemps resté inaccessible. Peuplé à l'origine par les Indiens Ohlones, puis colonisé par quelques éleveurs, il devint ensuite le refuge d'une communauté d'artistes anticonformistes et bohèmes qui avaient pour chef Henry Miller et Jack Kerouac. L'un et l'autre étaient venus y chercher la solitude et la rédemption, dans des cabanes en bois au confort sommaire, dépourvues d'électricité. Si Miller y vécut de 1944 à 1963, Kerouac s'éclipse rapidement, le paysage lui évoquant l'enfer. Sa cure de désintoxication n'a pas vraiment été une réussite ! Big Sur reste pourtant le lieu ou l'on vient fuir la frénésie de Los Angeles ou de San Francisco. Les cabanes en bois ont été remplacées par des bungalows de luxe. Comme les cabanons chics du Post Ranch Inn, entourés de séquoias, qui offrent un havre de paix hors du temps. Autre option possible pour une retraite spirituelle : l'institut New Age Esalen où les baignades ont lieu dans des sources d'eau chaude au creux des falaises. Des stars seraient adeptes de leurs bienfaits, notamment Bob Dylan. Les fans d'Henry Millers - ses cendres ont été dispersées ici dans l'océan - pousseront la porte de la Henry Miller Mémorial Library. La sortie du paradis vers Hollywood comprendra une route sinueuse, la plus époustouflante de la Highway 1 qui descend vers Ragged Point, en contreforts des montages de Santa Lucia.

Bandana cacao personnalisé,  Vinyl Road Tour 

Hotel Panama

 

Big Sur fait partie de ces endroits nous coupant de notre réalité (littéralement, zéro réseau). Ces trésors silencieux qui nous poussent à se recentrer, au lieu, à sa culture et sa nature, mais aussi nous-même, offrant ici un refuge qui ne demande qu'à être exploré. Big Sur Station propose de multiples sentiers de randonnée, allant de la douce promenade à l'expédition robuste, jusqu'aux puissantes vagues qui se brisent sur plusieurs sommets le long de la côte, n'en déplaise aux surfeurs. Dans mon cas, prendre une bouchée au Repente, face au coucher de soleil, qui nous offre une vue imprenable sur l'océan Pacifique ou encore au coin de la cheminée pour les soirs de fraîcheurs. Le Big Sur Inn, les jours de beaux temps, sur une veille chaise, les pieds dans la rivière reste le moment le plus agréable pour terminer la nuit dans un des lodge niché au creux des séquoias.

Bandana Vinyl Road Tour personnalisé Hotel Panama 

Big Sur par Jack Kerouac Amazon

Men sweat Sun Flower Fruit of the Loom

Short en jeans Levi's

Sandale Arizona Birkenstock

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.